Le blog immobilier de l’agence Du Pays
2 Mai

Les stocks de maisons à vendre à Courtenay reculent !

Vous cherchez une maison à vendre à Courtenay ? Vous avez du mal à trouver le bien de vos rêves ? Ne vous découragez pas. Malheureusement, vous n’êtes pas le seul. La raison ? Depuis quelques mois, la demande est forte, mais les biens à vendre sont rares. Alors que s’est-il passé ? Comment expliquer cette pénurie de biens sur le marché, et plus particulièrement de maisons ?

Le Covid a engendré une raréfaction des biens en vente
Selon les chiffres fournis par SeLoger, la pénurie immobilière est bien réelle et c’est la survenance de la crise sanitaire qui a marqué un véritable point de bascule. En l’espace de 2 ans (entre décembre 2019 et décembre 2021), le volume annuel d’annonces de biens proposés à la vente sur les sites du Groupe a accusé un recul de 22 %.

Moins 13,8 % par an de maisons sur le marché depuis la Pandémie
Sur un marché de l’immobilier hexagonal globalement très tendu où les biens proposés à la vente partent vite et le plus souvent au prix, la pénurie touche particulièrement les maisons dont l’attractivité a été décuplée par la crise sanitaire. Jugez plutôt : alors que les stocks annuels d’appartements reculent, en moyenne, au rythme de 4 % par an depuis le début de la pandémie, ceux des maisons accusent, quant à eux, -13,8 % de baisse annuelle…

Il est également à noter que cet assèchement de stock de maisons s’accompagne – mécaniquement – d’une forte hausse de leurs prix de vente. Ceux-ci enregistrent en effet +12,7 % de hausse (soit +6,4 % en 1 an) depuis le début de la pandémie alors que les prix des appartements n’augmentent « que » de +7,2 % (+3,2 % en 1 an).

O.D. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent


1 commentaire pour “Les stocks de maisons à vendre à Courtenay reculent !”

Laisser un commentaire

FrAmE30 mai 9, 2022

Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée