Le blog immobilier de l’agence Du Pays
26 nov

Et si vous profitiez du PTZ pour l’achat d’un terrain en vente à Charny ?

M

Vous êtes à la recherche d’un terrain à Charny pour y faire construire une maison neuve ? Êtes-vous au courant ? L’année prochaine, avec l’application du remaniement du prêt à taux zéro annoncé par le gouvernement, les acquéreurs vont devoir refaire leurs calculs avant d’acheter. La bonne nouvelle ? Le prêt à taux zéro (PTZ) est reconduit, alors qu’il devait s’arrêter au 31 décembre 2017. Toutefois, la zone géographique a changé. Elle sera davantage ciblée et concentrée sur les zones où l’offre de logements est la plus importante en 2018. Le projet de loi de Finances pour 2018 prévoit :

• dans le neuf, le PTZ est recentré sur les zones tendues. Il ne pourra être demandé à son niveau actuel que par les primo-accédants des zones A, Abis et B1 à partir de l’année prochaine. Les zones B2 et C, quant à elles, bénéficieront à présent d’un PTZ mais uniquement avec au maximum 20% de la somme totale emprunter.
• dans l’ancien, le PTZ est ciblé sur les zones non tendues. Il ne pourra être demandé que par les primo-accédants des zones B2 et C, afin de contribuer à rénover des logements existants.
Les autres critères (conditions de ressources et composition de la famille, montants plafonds des opérations, quotités, différés, etc.) sont pour l’instant inchangés.

Le rôle de l’apport personnel et du PTZ
D’après les calculs du courtier en crédit Cafpi, un couple acquéreur qui dispose de 40 000 € de revenus annuels et de l’apport nécessaire pour couvrir les frais emprunte le montant du bien va bénéficier d’un prêt à taux zéro de 80 000 € sur 20 ans et d’un prêt bancaire à 1,50 % (hors assurance) de 120 000 €, soit des mensualités de 924,69 € et un coût total du crédit s’élevant à 19 012 €.

C.V. / Bazikpress © Goodpics

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée