Le blog immobilier de l’agence Du Pays
25 mai

Votre agence immobilière fait le point sur les différentes étapes d’une estimation à Charny !

rentabilit

Estimer correctement un bien immobilier à Charny est une affaire de professionnels. En effet, certains vendeurs préfèrent se passer des services d’une agence et s’imaginent qu’il suffit simplement de multiplier la surface de leur logement par les prix moyens du m² dans leur quartier. Et bien cette démarche est parfaitement incongrue. Un logement au dernier étage avec terrasse et vue imprenable sur un parc arboré aurait-il la même valeur que celui du rez-de-chaussée donnant sur la cour ? Certainement pas ! Alors comment s’y prend l’agent immobilier ?

L’agent immobilier commence par étudier les prix au m² dans un quartier (il analyse, bien après bien, le prix de ceux qui se sont vendus durant les 3 derniers mois). Ainsi, il se fait déjà une petite idée sur les prix réels dans un quartier. Car il faut savoir que si l’étage, la luminosité, le type d’immeuble, le nombre de chambres… impactent une estimation immobilière, c’est en réalité le quartier qui fait vraiment la valeur d’un logement. Le reste ne sert qu’à infléchir le prix d’un logement dans un sens ou dans un autre. En tout cas, pas question de ne pas considérer l’état d’une copropriété. Si les charges sont importantes, il faut en tenir compte dans le prix de vente d’un logement et le revoir à la baisse. Et pour cause : les charges élevées font fuir les acheteurs.

La prochaine étape est l’analyse du logement dans une estimation. Le nombre de m² compte bien sûr, mais aussi la manière dont il est agencé. Certains appartements plus petits ont l’air plus grands parce qu’ils sont mieux agencés ! La lumière jouera également sur le prix. C’est pourquoi les rez-de-chaussée et les premiers étages se vendent jusqu’à 25 % moins cher qu’un logement identique situé au 4e étage dans le même immeuble. La mise à disposition d’une cave, d’un parking sont un plus et un bon DPE peut faire augmenter le prix de vente !

C.V. / Bazikpress © DURIS Guillaume

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée